fbpx

Zoom sur l’artiste Adabadji Djobokou, le Doyen du Gospel togolais

De considérables cordes en son arc lui permettent aujourd’hui d’être hissé au sommet du Gospel Togolais. Adabadji Djobokou âgé aujourd’hui de 70 ans n’a rien perdu de son énergie positive. Il promet d’aller aussi loin que possible avec ses fans et la preuve palpable est : «La pierre est ôtée », son 16em et nouvel album. Découvrez à présent le parcours triomphal du Doyen du Gospel au TOGO.

ADABADJI K. Victor : une véritable lueur d’espoir dès ses bas âges

D’après Pierre Corneille: «Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années». Cette réalité semble être vérifiée dans le parcours de ADABADJI Djobokou. En effet, c’est depuis 1963 alors qu’il était en classe de CE1 qu’il a commencé par chanter. À la suite du décès de sa mère en 1958, la famille ADABADJI se vit obligé de regagner leur village d’origine (Ahépé-Assikor, Préfecture de Yoto au Togo). La disparition de sa mère fut synonyme de ses souffrances auprès de sa tante qui était supposée l’élever pour le reste de son éducation. Mais il faut réaliser que ce changement de localité lui permettra d’exposer son potentiel en matière de culture musicale.

À l’école, c’était ADABADJI K. Victor qui conduisait les mouvements d’ensemble lors des fêtes scolaires et autres séances de musiques folkloriques ou modernes. Sa notoriété fut vite établie dans sa communauté à tel point qu’il était sollicité pour animer des manifestations traditionnelles, des cérémonies funèbres,  des réjouissances populaires etc. et il occupait toujours une place de choix dans les domaines de la chanson. En classe de CE2 en 1964, ADABADJI ragaillardissait son village en sa qualité de chanteur principal d’un groupe musical dénommé “Toumbaet interprétait certaines chansons étrangères à savoir celles d’artistes du Nigeria, du Ghana et de la RDC à sa manière sans vraiment comprendre leurs sens et cela faisait réellement le plaisir du public.

Adabadji Djobokou (Images Facebook)

Comment ADABADJI K. Victor est-il reconnu sur la scène nationale et internationale?

Tout a commencé en 1965, quand il était au CM1, une équipe de journalistes en tournée débarqua dans son établissement scolaire (Ecole Primaire Catholique ou E.P.C) de Gati, dans la préfecture de Zio. M. ADABADJI fut désigné pour interpréter une chanson intitulée ” Le Drapeau Togolais ” en vue d’animer une émission dénommée, “Visage du TOGO ” à Radio Lomé, ce qui fut bien fait. Cette opportunité fut pour lui un tremplin de faire entendre sa voix sur les antennes de radio.

Remarqué et apprécié, le futur Doyen du Gospel au TOGO bénéficiera de quelques cadeaux émanant des spectateurs, avec plus d’ouvertures de sorties pour son groupe qui évoluait très bien en occupant la meilleure place lors des prestations et attirait ainsi plus de gens.

Il faut souligner qu’au début toutes ses chansons étaient destinées pour la réjouissance, entretenir les plaisirs de la chair sans penser à Dieu pour chanter le gospel car il n’avait pas encore rencontré Jésus. «Je nageais ainsi dans la boue, étant dans le monde, et marchais dans le monde, et marchais dans les ténèbres croyant être sur la bonne voie. », déclare-t-il. «Sans Dieu ma vie serait jalonnée d’amertumes de toutes natures, histoire d’avouer que je faisais partie des plus malheureux de cette planète. », reconnait-il.

ADABADJI poursuivrons son petit bon homme de chemin en assoyant sa réputation autour de lui et n’importe où il va. Au Cours Complémentaire Officiel de Tabligbo (C.C.O.T) devenu aujourd’hui C.E.G de Tabligbo ville I, où il avait fait ses études secondaires de 1969 en 1973 (de la 6e en 3e), il faisait partie des meilleurs acteurs désignés pour jouer des rôles dans les différentes pièces théâtrales telles que : “Le dindon de la farce”, “Les trois, prétendant un mari” etc.

L’un des coups durs de sa vie l’atteignit après l’obtention du BEPC en 1973. En effet, par manque de soutien, il a dû abandonner les études pour rentrer dans la vie active en embrassant la carrière d’enseignant dans une école catholique, suite à un concours de recrutement des enseignants à l’époque. Un travail à revenu mensuel dérisoire de quatre mille francs (4 000 F) CFA. II fallait glaner en faisant des cours de répétitions de maison en maison les soirs après les sorties des classes pour essayer de joindre les deux bouts (mais jamais joints).

Mais le talent de chanter que Dieu lui a donné constituait un garde-fou car il était souvent invité à animer certaines manifestations. Ce qui lui permettait de gagner quelques sous pour affronter sa peine.

Des opportunités lui furent accordées pour participer aux divers concours de chansons organisés. On peut citer entre autres :

  • L’Etoile d’ or de la chanson togolaise à l’issue duquel il avait interprété l’une de ses propres compositions titrée “DZOBOKU” (argent) en 1980.
    Ce qui devint son nom d’artiste partout ailleurs jusqu’à ce jour.
  • Jeunes artistes de la chanson Togolaise en 1982. ADABADJI remportera la deuxième place nationale lors de ce concours, ce qui avait accru sa renommée et lui permettant d’être reconnu sur le plan national.

La seconde place sur les 18 candidats qu’ils étaient avait desserré les cordes qui le liaient. Sa vraie apparition sur les médias commença à naitre après ces concours. Partant de cela ADABADJI sera détenteur de plusieurs trophées entre autres :

•  Espacement des naissances à Tabligbo
•  Lutte contre le SIDA à Tabligbo
 Allaitement maternel à Tabligbo
•  Environnement à Tabligbo
•  Trafic des enfants à Lomé

Comment ADABADJI K. Victor est-il devenu artiste togolais du gospel ?

Tout a commencé par sa rencontre avec Jésus en 1985. ADABADJI avait donné sa vie à Jésus au cours d’une campagne d’évangélisation organisée et dirigée par le Rev. Pasteur FAIGBE Yaovi des Assemblés de Dieu (AD).

Une autre page de son histoire fut ouverte et les choses sérieuses commencèrent,  un nouveau soleil se leva sur sa vie afin de lui faire découvrir la vraie orientation de sa destinée. Sans perdre de temps ; il monta un groupe musical dénommé “WODEDZI” (Applique la parole de Dieu) au sein de son église.

En 1990, ADABADJI rencontra son premier producteur en la personne de Monsieur TETEVI, diacre de l’Eglise des AD d’Agoè-centre à l’époque qui lui avait aidé à sortir son premier album titre “WODEDJI” composé de six (06) titres
dont :

  • Wodedji
  • Mawuali
  • Jésus m’a sauvé (piraté par un groupe musical ivoirien)
  • Yesu le vava ge
  • Repens-toi
  • Meyi boko gbo

Ce fut cet album qui enleva le voile sur sa personne. Aujourd’hui il est hissé au rang des stars avec, au palmarès, seize (16) albums.

Le plus grand défi de ADABADJI est le fait qu’il n’a jamais eu l’opportunité de sortir de l’Afrique pour ses prestations. Néanmoins ses réussites sur le continent sont énormes et significatives.

Adabadji Djobokou (Image Facebook)

Sa plus grande réussite est le titre du “Roi du Gospel au Togo” qui lui fut attribué par les responsables de “TOGO MUSIQUE AWARD” en 2000.

Le 26 Juillet 2015, un trophée de doyen, de pionnier et de meilleur compositeur du Gospel au Togo, lui a été décerné au Fléau Jardin (Lomé) en présence d’ éminentes personnalités du Togo et d’ailleurs, sans oublier les artistes nationaux et internationaux invités pour la circonstance.

«Je voudrais rappeler que Dieu m’a fait tellement grâce que je ne suis pas seulement un artiste local car maintes fois je fus invité par les communautés chrétiennes pour animer des conventions, des mariages, des veillées funèbres des chrétiens rappelés à Dieu, des campagnes d’évangélisation et des réveils spirituels, au Togo, au Ghana, au Benin, au Nigeria et en Côte d’ivoire, sans oublier les multiples invitations que j’ai revues dans mon pays, le Togo»; se réjouis-t-il.

Son 16e album titré “La Pierre est ôtée” est déjà sorti depuis Novembre 2019 mais sa dédicace est perturbée par la pandémie à coronavirus. « J’ai la foi que Dieu va la faire disparaitre au nom de Jésus (Jérémie 33 : 6-7) car Avec Dieu, je ferai des exploits Psaumes 60 :13-14 », se nourrit-il d’espoir. Le 22 novembre 2020, le Group BSBIZTOGO LLC du Dr Brad Hounkpati, s’est mis à l’œuvre pour la sortie officielle de la vidéo du titre “Le Plan de Dieu“.

Togo Gospel Music: Adabadji K. Djobokou – Le Plan de Dieu (Vidéo officielle)

Rappelons que ADABADJI K. Victor est à ce jour pasteur et ses œuvres au sein du corps de Christ sont significatives et appréciées de tous. Nous souhaitons plein de succès au doyen de la musique gospel au Togo.  

Articles du même auteur :

Delali Adzika

Lire le précédent

Reconnue par l’UNESCO, la JMCA porte les couleurs de la solidarité

Lire le suivant

Que faut-il faire en cas de morsure ou de piqûre d’animaux?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *