fbpx

Une gestion intelligente des plantations par les drones

L’agriculture est le secteur qui sous-tend le monde même si on a du mal à l’admettre. En Afrique, nombreuses sont les activités liées à ce domaine où la précarité des moyens utilisés n’est plus à démontrer. Grâce à l’innovation du jeune Karim, on peut éspérer des changements sur le terrain.

Notre continent, mère de tous les continents, est reconnu pour ses potentialités en matière d’agriculture, avec 52% de la population active africaine impliquée. Cependant, le caractère archaïque des techniques agricoles et l’adoption de mauvaises méthodes de culture sont entre autres à la base des difficultés qu’ont beaucoup d’agriculteurs africains à faire des bénéfices significatifs; le constat étant plutôt une augmentation sans cesse croissante de pertes due à une mauvaise gestion des plantations.

Aboubacar Karim, un jeune ivoirien, ingénieur en agroéconomie, est à la tête de INVESTIV, une société de gestion des exploitations agricoles. Cette entreprise développe et propose à ses clients des services pour une gestion intelligente des exploitations agricoles.

INVESTIV fait de l’agriculture de précision: les grandes plantations sont survolées au moyen de drones afin d’en établir une cartographie aérienne et d’en identifier les zones malades ou à risque.

Elle dispose en outre d’une plateforme en ligne permettant aux clients de gérer leurs exploitations à distance et d’avoir une vue d’ensemble en temps réel sur leurs plantations.

Il est également proposé aux clients de nouvelles méthodes de culture adaptées au climat et au sol. Ceci a pour résultat une réduction des coûts de gestion des grandes plantations et une augmentation des bénéfices de leurs clients.

L’histoire d’INVESTIV a en réalité commencé alors que le petit Aboubacar Karim était en 6ème. C’est dans cette classe qu’il s’est découvert une passion pour les plantes et qu’il a créé son premier potager dans la maison de ses parents. Des années plus tard, il rejoignit l’université de Laval ( Canada) où il entama un parcours d’agroéconomie, discipline qui regroupait les deux facettes qui le passionnaient. Nanti de son diplôme d’ingénieur en agroéconomie et poussé par l’envie de devenir utile à sa patrie, en plus de prouver aux jeunes africains qu’il est possible d’entreprendre dans son propre pays et de manière florissante, il revient en Côte d’Ivoire pour ouvrir sa start-up grâce à l’argent qu’il a épargné durant ses études.

Aujourd’hui, INVESTIV comptabilise plus de 1000 hectares de plantations cartographiées un peu partout en Côte d’Ivoire, et de nouveaux projets sont en cours dans les autres pays de la sous-région.

Le dernier service mis sur pied par l’entreprise est le drone de pulvérisation, permettant de remplacer le pulvérisateur usuel, afin d’assurer une couverture plus facile et plus rapide de la plantation et de toucher les plantes se trouvant dans les zones difficiles d’accès.

En ces années où l’éradication de la faim dans le monde fait partie des objectifs du millénaire pour le développement, la valorisation de méthodes innovantes telles que celles mises en service par INVESTIV permettra à l’Afrique, déjà pionnière en matière de production de certains produits agricoles, d’augmenter sa productivité et de mieux nourrir les acteurs de ce domaine.

Articles du même auteur :

MyAfricaInfos

Lire le précédent

African Lifestyle Show : l’originalité africaine célébrée à travers l’art et la mode

Lire le suivant

Fistule obstétricale 2 millions de cas non traités dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.