fbpx

Perles autour de la hanche : pour ou contre ?

A travers les civilisations africaines, l’usage des perles à toute sa place dans la beauté féminine. Portées à la hanche, les perles se transforment en objet d’attraction. Cependant, de nos jours les avis sont divergents sur le port de ce joyau.

« Djé » en Fon (Bénin) ou « Djonou » en Mina (Togo), les perles se déclinent à travers plusieurs appellations selon les ethnies. Si nos grandes mères se contentaient d’utiliser uniquement des perles authentiques pour orner leur corps, de nos jours, ces bijoux sont fabriqués dans différentes matières. Résultats, on peut porter désormais des ornements en argent, en acier ou en or autour de la taille ; chacune allant selon son budget.

L’Afrique, à travers ses peuples et ses civilisations, accorde une place de choix à l’usage des perles en ce qui concerne la beauté physique de la femme africaine. Que ce soit au cou, au coude, à la hanche ou au mollet, le port des perles intervient dans la fabrication de la beauté extérieure.

Pourquoi porter des perles autour de la hanche ?

Le port des perles autour de la hanche, revêt un caractère culturel et cultuel à travers les générations. Dès le bas âge, on en porte aux enfants indépendamment du sexe. Pour le petit garçon, le port des perles ne dépasse généralement pas la première année. Cependant, la jeune fille continue d’en porter jusqu’en âge adulte et même durant toute sa vie si elle le veut.

Au-delà du caractère ornemental des perles, Kafui indique que : « les anthropologues disent que les perles ont une vertu thérapeutique et elles protègent contre certains maux en variance des différentes cultures ».

« Dans ma culture Abron, les perles à la hanche encore appelées Baya donnent une belle silhouette donc un signe de beauté. Il cambre la hanche » ; selon Cheryle de la Côte d’Ivoire. Elle renchérit en disant : « lorsqu’une femme se marie, sa maman ou une de ses tantes lui offre des perles. Il faut aussi savoir que les perles se présentent sous différentes formes avec chacune sa signification ».

Pour Love du Togo, « les perles dessinent notre forme en séparant la hanche des fesses ». Elle rejoint ainsi Carmin (Togo) qui estime que « les perles permettent d’éviter que la femme soit sans forme ; genre comme un serpent » !

« J’ai toujours eu des perles autour de la taille. Et quand je ne les porte pas, c’est comme s’il y a quelque chose qui me manque » ; a déclaré Armelle (Togo).

Alors qu’elles permettent à la femme de se tailler une belle forme (avec des bassins plus ou moins généreux), les perles jouent également un rôle séducteur. Raison pour laquelle, Paterne (Togo) les assimile aux carrés de chocolat chez les hommes. « Les perles sont pour les femmes ce qu’un abdo est pour les hommes. Seuls les gros ventres diront que c’est faux » ; va-t-il ironiser.

« Même s’ils n’en portent pas, les hommes adorent voir les perlent autour de la hanche d’une femme. Ça les excite » ; indique Falonne.

On peut donc sans équivoque reconnaitre les avantages du port des perles chez la femme. Cependant, les choses ne sont pas aussi simples dans la pratique. En effet, beaucoup de femmes témoigneront que la cohabitation entre poils du pubis et perles n’est pas toujours chose facile. Et d’autres qui ont eu des fessées ‘’maladroites’’ à l’école auront aussi une position différente sur le sujet.

Alors, quel est votre avis sur la question ? Exprimez-vous en commentaire !!!

Articles du même auteur :

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Remaniement ministériel au Tchad

Lire le suivant

iCivil : la solution d’Adama Sawadogo pour enregistrer les naissances

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *