fbpx

Mercato : Hakimi choisit l’Inter Milan

Les interistes ont officialisé la signature de l’international marocain le jeudi 2 juillet 2020. Ce qui sonne la fin des rumeurs au sujet du latéral droit en cette période de mercato.

Depuis quelques mois, il était devenu rare de ne pas entendre parler d’Hachraf Hakimi. Cela se justifie du fait que le joueur de 21 ans (né le 4 novembre 1998) est de plus en plus impressionnant sur le terrain avec le Borussia Dortmund (Allemagne) où il vient de passer deux saisons en prêt, en provenance du Real Madrid (Espagne). Durant son passage chez les jaunes et noirs, le latéral droit a inscrit 12 buts et délivré 17 passes décisives. Pas mal pour un joueur des arrières postes. Lucien Favre en avait fait un des cadres au sein de son effectif.

Le retour du natif de Madrid à la maison blanche était très pressenti. La presse européenne annonçait régulièrement son come-back chez les Merengue. Et notamment son agent. Ce dernier répétait sans cesse depuis quelques mois le désir d’Hakimi de réintégrer la formation de Zinedine Zidane. Sauf qu’en cas de retour, il aurait connu une concurren

e de taille. Dani Carvajal fait l’unanimité au poste de latéral droit au Real Madrid. Hakimi aurait donc été une simple doublure de l’espagnol. Chose que ne souhaitait pas le marocain.

Aux dernières nouvelles, le Bayern Munich, qui le courtisait, lui aurait fait une jolie proposition. Mais au finish, c’est l’Inter Milan qui a eu assez d’arguments pour convaincre le joueur. En pourparlers avec le Real Madrid et Hakimi depuis quelques mois, les interistes ont officialisé la venue de leur nouveau sociétaire ce jeudi. Le transfert est estimé à 40 millions d’euros pour une durée de 5 ans.

Engagée à revenir en force en Série A et en Ligue des Champions, la formation italienne dirigée par Antonio Conte vient de renforcer son effectif avec un jeune considéré comme l’un des meilleurs latéraux d’Europe.

Articles du même auteur :

Franck Daniel Batassi

Lire le précédent

Mercato : A 38 ans, Emana se trouve un nouveau club

Lire le suivant

“Boza”, le parcours de Wat vers “un avenir incertain”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *