fbpx

Les élèves congolais sont contre l’octroi d’un terrain aux Chinois

Des collégiens et lycéens congolais se sont levés ce lundi matin pour exprimer leur mécontentement suite à une décision du gouvernement de céder une partie de leur école à l’ambassade de Chine.

Ce matin déjà à 7 h (GMT), au moins 300 élèves de l’institut de Gombe (nord du pays) épaulés par quelques parents se sont rassemblés à la devanture du cabinet du Ministre de l’Enseignement primaire et secondaire.

Leur mot d’ordre : « Non aux Chinois », « oui aux droits des enfants ». Pour eux, pas question de céder une partie de leur terrain à qui que ce soit. Trop c’est trop diront certains du fait que ce n’est pas la première fois qu’une telle cession se produit. Le cortège de manifestants s’est par la suite rendu devant le ministère des affaires étrangères, à quelques pas des locaux de la primature en pestant des slogans hostiles au Pouvoir.

L’école a été déjà dépossédée d’un terrain de foot et d’une piscine au profit de Zoé Kabila, frère du président congolais Joseph Kabila.

A moins d’un mois de la fin du mandat de Kabila, plusieurs citoyens lui mettent la pression dessus. Ils estiment qu’il entend se maintenir au pouvoir en renvoyer les élections aux calendes grecques .

Avec AFP

Articles du même auteur :

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Mort de Fidel Castro : l’Algérie décrète 8 jours de deuil national

Lire le suivant

Le CNLS déballe son programme de lutte contre le Sida

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.