fbpx

Les cabinets de conseils : pièce maîtresse de la relance économique des entreprises ?

Konan NGUESSAN manificat-MyAfricaInfos

Konan NGUESSAN manificat-MyAfricaInfos

Il va falloir compter sur les services des cabinets de conseils pour relancer l’activité des entreprises. Et ce sont tous les secteurs en lien avec la vie économique qui seront concernés. Manificat, fondé par Konan Nguessan, est une de ces sociétés sur qui repose les épaules de la relance post COVID. Rudy Casbi

Magnifier l’entreprise en temps de crise. C’est un combat souvent difficile pour celle qui se prête au défi. Au-delà des conseils en communication que Mañificat dispense, l’entreprise africaine basée à Dakar accompagne d’autres sociétés dans la fabrication ou la consolidation de leur image de marque. « En ces temps de crise, les entreprises préfèrent limiter les investissements en préservant ce qui leur paraît essentiel. Nous devons leur faire comprendre qu’il est important de maintenir un niveau élevé d’investissements pour préparer l’après COVID 19 », affirme Konan N’GUESSAN.

Alors que Mañificat compte une dizaine de clients, il n’en demeure pas moins qu’il est difficile de maintenir un lien avec les siens durant cette période délicate. « Leur niveau d’activité a été ralentie en raison du Coronavirus. Nous devons aussi nous adapter à cette tendance. L’heure n’est donc pas à l’acquisition de nouveaux clients mais notre rôle est d’être disponible et d’accompagner ceux avec qui nous avons déjà signé sur les bonnes pratiques pour l’entreprise en période de crise», explique Konan N’GUESSAN.

Manificat en pôle position ?

Si Mañificat ne cède pas, les équipes de Konan N’GUESSAN savent qu’une remise en question est nécessaire pour consolider les bases de l’entreprise. « Il y a un avant et un après COVID 19. Nous avons décidé de renforcer notre offre de RP et de média training. Nous nous sommes aperçus qu’une bonne communication de crise est autant crucial pour la survie d’une entreprise qu’un bon arbitrage décisionnel », indique-t-on au sein de la direction de Mañificat. Et les faits semblent leur donner raison.

Près d’un milliard d’emplois serait menacé par la crise du COVID 19 selon l’organisation mondiale du travail. Une prédiction également partagée par Coface. L’assureur-crédit estime qu’un quart des entreprises dans le monde connaîtront ‘d’importantes défaillances’ pouvant conduire jusqu’à leur fermeture. « Ne pas communiquer aujourd’hui pour rassurer vos partenaires et ne pas expliquer clairement votre stratégie sur l’après-crise signifie que votre entreprise est morte aux oreilles de vos partenaires», explique Konan N’GUESSAN. Gageons que tous les acteurs économiques africaines  aient bien reçu le message.

Articles du même auteur :

Rudy Casbi

Contributeur sur MyAfricaInfos.com

Lire le précédent

Voyager avec Alain Mabonckou par le biais de son roman inédit ‘’Mémoires de porc-épic’’

Lire le suivant

« Jeu de Dames » de Traoré Paul Marie : un des meilleurs romans de l’année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *