fbpx

Le Togo entend améliorer sa connectivité

Le Togo s’est résolument engagé dans un chantier d’amélioration de la connectivité et de la mise en place des infrastructures  numériques de pointe. Cette volonté vient d’être confirmée ce jeudi 24 novembre en Conseil des ministres.

Le pays annonce la création de la société d’infrastructures numériques (SIN). La société d’État  aura pour objetif de détenir les actifs stratégiques de télécommunications du projet Warcip (Programme Régional Ouest-Africain de développement des infrastructures de communication). Elle confiera, moyennant une rémunération, la gestion, l’exploitation et la maintenance de ces infrastructures à une société privée, sous forme de partenariat public-privé selon ledit communiqué.

Le projet WARCIP vise l’amélioration de la connectivité Internet du pays, la baisse des prix d’accès à l’Internet et la mise en place d’un environnement favorable pour le secteur de l’économie numérique .

Pour rappel, le Togo a reçu un financement de 30 millions de dollars US de la Banque Mondiale, soit environ 17,410 milliards de francs CFA. La SIN est une  société de patrimoine dont l’État est unique actionnaire.

Espérons que cette fois-ci l’État togolais puisse respecter cette promesse pour le bonheur de la population.

Articles du même auteur :

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Sébastien Ajavon réélu à la tête du patronat béninois

Lire le suivant

Fidel Castro n’est plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *