fbpx

Initiative Africa: L’avenir est dans les Métiers de la Monétique

M. Emile KOMBILA_Président Fondateur de ECMAC

M. Emile KOMBILA_Président Fondateur de ECMAC

L’École Communautaire de Monétique d’Afrique Centrale ( ECMAC) est la première école privée d’enseignement supérieur spécialisée en monétique et transactions électroniques sécurisées. Elle a été  fondée par le gabonais Émile Kombila, ingénieur en Monétique et Transactions sécurisées. Celle-ci est située au quartier huppé « Kalikak » à Libreville au Gabon.


La monétique est l’ensemble des moyens informatiques et électroniques utilisés comme mode de paiement. Vu l’évolution du paysage financier, l’ECMAC a été créée dans l’optique de former des jeunes experts de tout l’espace de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale ( CEMAC) pour mieux sécuriser  les données financières de cette sous-région comme l’a fait l’Europe  avec la Single Euro Payment Area ( SEPA).


Véritable plateforme d’étude sur la digitalisation de la monnaie fiduciaire  que sont les billets de banques, ce cadre pédagogique offre des formations de très haut niveau à savoir;Licence Professionnelle Monétique et Sécurité des Systèmes (LP-MSS) Licence Professionnelle Monétique et Transactions Électroniques Sécurisées ( LP-MTES) Licence Professionnelle Monétique Bancaire et E-Banking ( LP-MB-EB)Master Professionnel Monétique et Transactions Électroniques Sécurisées (MP-MTES).


De plus, elle permet aux entreprises et structures du secteur financier de performer leur connaissance à travers le renforcement des capacités. Ces formations sont basées sur la digitalisation  de la monnaie dans les services publics, sécurisation des transactions financières par carte, traçabilité des flux financiers dans les services publics et l’inclusion financière.


En cette période de crise sanitaire mondiale, il y a un grand besoin de vivre la dématérialisation de la monnaie afin de respecter les gestes barrières. Il est donc impératif de réduire la circulation du cash afin de freiner la propagation du virus.

Par Leyilab

Articles du même auteur :

MyAfricaInfos

Lire le précédent

Burundi: l’Éducation liée à l’agriculture

Lire le suivant

DiafrikInvest , les entrepreneurs africains et les diasporas à l’honneur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *