fbpx

F CFA-ECO: la démarche solitaire de l’UEMOA risque de détruire la CEDEAO selon le Nigéria

La première puissance économique d’Afrique, fustige l’engagement solitaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) dans la mise en place de la nouvelle monnaie ECO alors que les discussions étaient parties pour impliquer l’ensemble des pays africains de la zone CEDEAO dans le projet de monnaie unique.

« Cela me donne un sentiment de malaise que la Zone UEMOA souhaite reprendre l’Eco en remplacement de son Franc CFA avant les autres Etats membres de la CEDEAO. Il est inquiétant que des gens avec lesquels nous souhaitons adhérer à une Union, prennent des mesures importantes sans nous faire confiance pour la discussion » a fistigé en substance, Muhammadou Buhari dans un tweet dont voici la teneur originale en anglais:

Nous devons procéder avec prudence et respecter le processus convenu pour atteindre notre objectif collectif tout en nous traitant les uns les autres avec le plus grand respect. Sans cela, nos ambitions pour une Union monétaire stratégique en tant que bloc de la CEDEAO pourraient très bien être sérieusement menacées.

Muhammadu Buhari

Le Nigeria n’a pas manqué de relever que la démarche solitaire de l’UEMOA est un risque pour la vie la CEDEAO. En Février 2020, le Nigéria avec plus de 60% du PIB de la CEDEAO avait requis une prolongation de lancement de la nouvelle monnaie unique, une position justifiée par le fait que « les critères de convergence n’ont pas été remplis par la majorité des pays«  de la communauté.

Alors que les Etats Généraux de l’ECO annoncée vers le premier trimestre 2020 ont été déprogrammés par la crise du COVID-A9, le professeur Kako Nubukpo estime que le président nigérian a tout à fait raison. L’économiste a annoncé une tenue très prochaines desdits états généraux.

Le Président Nigérian @MBuhari a totalement raison de poser la question des modalités concrètes de création de l’Eco. Nous ne voulons plus du FCFA! Dans les semaines à venir, j’organiserai enfin à Lomé les États Généraux de l’Eco.

Kako Nukukpo

A propos de l’UEMOA

l’Union économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a pour objectif essentiel, l’édification, en Afrique de l’Ouest, d’un espace économique harmonisé et intégré, au sein duquel est assurée une totale liberté de circulation des personnes, des capitaux, des biens, des services et des facteurs de production, ainsi que la jouissance effective du droit d’exercice et d’établissement pour les professions libérales, de résidence pour les citoyens sur l’ensemble du territoire communautaire. Elle compte 8 Etats membres dont le Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo.

A propos de la CEDEAO

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) – ECOWAS en anglais, est quant à elle, la principale structure destinée à coordonner les actions des pays de l’Afrique de l’Ouest. Son but principal est de promouvoir la coopération et l’intégration avec pour objectif de créer une union économique et monétaire ouest-africaine. La CEDEAO compte 15 Etats membres: Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Cap-Vert, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo.

Articles du même auteur :

Alo Lemou

Lire le précédent

Blog4Dev 2020: Nihade Assoumanou a trouvé un remède à la racine du mariage précoce

Lire le suivant

Syli national : Naby Keita désigné capitaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *