fbpx

Akon revient sur son projet d’électricité en afrique !

Dans une récente interview, Akon est revenu sur son projet Light Up Africa.

Alors qu’il peut déjà se targuer d’avoir apporté l’électricité à environ 16 millions de personnes en Afrique, dans 15 pays différents, Akon compte bien poursuivre le développement de son continent natal. Son objectif final est limpide : que plus de 80 millions d’africains accèdent à l’énergie électrique.

Dans une interview avec le média VladTV l’ancien rappeur et producteur s’est confié sur les raisons de cet investissement qui lui tient tant à coeur. Son enfance au Sénégal dans la pauvreté, son expérience aux Etats-Unis ou encore comment le projet Light Up Africa a pu voir le jour… autant de détails qu’il livre avec humilité et simplicité.
Au début de l’interview, Akon revient sur son enfance et les conditions dans lesquels il a grandi. “Pas d’électricité, pas d’eau courante. Quand je suis arrivé aux Etats-Unis et que j’ai vu comment la pauvreté était acceptée ici, les projets ou ce qu’ils revendiquaient comme des projets (il rit) j’ai pensé que c’était le luxe comparé à la pauvreté chez moi.”
Il explique ensuite que c’est sa grand-mère qui lui a inspiré ce projet, après être revenu sur le fait que peu de personnes savent ce qu’est la vraie pauvreté dans ce monde. A l’époque, après le succès d’Akon, elle vivait toujours au même endroit sans électricité. Et malgré sa fortune, elle vivait tellement loin de tout qu’il ne pouvait lui apporter l’énergie à domicile.
Il s’est alors associé à des investisseurs, amis à lui pour certains, dans le but d’apporter de l’énergie au continent africain. Et c’est vers la Chine et une entreprise nationale spécialisée dans l’énergie solaire qu’il s’est tourné pour mener à bien son projet Light Up Africa. Quelques années et des milliards de dollars investis plus tard, le rêve d’Akon se poursuit et prend petit-à-petit forme… Retrouvez le reste de l’interview d’Akon par VladTV ci-dessous !

Auteur: Booska-p

Articles du même auteur :

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Moummar Kadhafi

Lire le suivant

Diaspora : forum économique entrepreneurial des femmes africaines à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *