fbpx

Togo/ Marc Yobé Djaledjete, le volleyball togolais a sa star

Marc Yobé Djaledjete, jeune volleyeur, est né en avril 1995. Il a découvert le volleyball au collège Protestant de Kpalimé (Sud-Togo). Aujourd’hui, passeur au sein du club de l’AS OTR, le volleyball n’a probablement plus aucun secret pour lui malgré son jeune âge.

Le jeune volleyeur dévoilé par le club KVBC a fait du chemin depuis le collège Protestant de Kpalimé. Evoluant désormais sous les couleurs de l’AS OTR de Lomé, il met tous ses acquis à contribution pour demeurer parmi les meilleurs de son club et pourquoi pas l’aider à être au sommet. Loin de se bercer d’illusion en rêvant de faire carrière dans des clubs européens, Yobé Djaledjete, avec ses 1m65, poursuit sa formation sous la houlette de son entraîneur Anani. La saison passée, ils ont été champions de la Ligue Lomé-Commune et vice-champions du Togo. Ceci ne constitue que le début car, ses ambitions sont de remporter autant de titres que possible. Yobé Djaledjete possède plusieurs atouts et a une bonne maîtrise de son rôle. « Je suis un passeur et mon boulot c’est de tout faire pour mettre mes attaquants dans les meilleures conditions pour qu’ils fassent des points. Je ne suis pas grand de taille mais je possède une bonne détente qui me permet de combler ce déficit», a-t-il confié.

Avant de s’engager avec l’OTR, il a évolué, après son BAC, sous les couleurs de NOVAT de Lomé pendant une année.  Juste après, il est reparti au sein de son club formateur avant de réussir à décrocher un contrat à l’AS OTR VBC.

Vous pouvez suivre Marc Yobé Djaledjete sur Facebook: Marc STYOBE

Articles du même auteur :

Folly K.

Lire le précédent

Diaspora/ Urgence de Vous ; Spectacle musical binôme du Gabon à la Russie

Lire le suivant

Cameroun/ La génie de l’informatique ‟Arielle KITIO” remporte le prix de la femme Digitale Africaine de l’année

One Comment

Leave a Reply to Togo/ Basketball: Nicolas M. Follykoé, un talent dans l’ombre | Myafricainfos Cancel reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.